MONTRER PLUS
Consulter les nouveaux articlesici !
Mode hors ligne
The Gearzette
#FindAnywhere
Sur la route avec Front Runner: Gabriel Bascou

Sur la route avec Front Runner: Gabriel Bascou

- April 07, 2023

Photographe et créateur de contenu, Gabriel Bascou (alias Eperdumence) est né à Montpellier mais a passé son adolescence à la Réunion. C'est sur cette île magnifique que la photographie est devenue un passe-temps obsessionnel qui s'est transformé en carrière. Aujourd'hui, il est bien connu pour ses portraits saisissants et ses images de paysages spectaculaires. En effet, ce sont les voyages et l'aventure qui l'inspirent vraiment, et où il sent sa créativité et sa spontanéité s'épanouir. Lisez la suite pour en savoir plus sur son véhicule équipé de Front Runner et sur ses aventures.


Vous êtes basé à Paris. Parlez-nous de quelques-unes de vos escapades préférées à la campagne le week-end.  

J'ai vécu à Paris pendant 12 ans. Il y a un an, j'ai acheté une petite maison dans le sud de la France avec ma compagne Manon où j'ai créé un studio photo. Malgré mon déménagement, je retourne à Paris plusieurs fois par mois pour mon travail. Vivre dans la nature me permet de profiter de ma passion pour le tout-terrain et lui donne encore plus de sens. Même si mes semaines sont chargées, je peux prendre le volant, suivre une piste pendant 10 minutes et me retrouver dans des endroits à couper le souffle pendant le week-end.  

© Gabriel Bascou

Lorsque les overlanders visitent la France, quels sont les meilleurs endroits à visiter ? 

En France, nous avons la chance d'avoir une incroyable variété de paysages, il y en a vraiment pour tous les goûts. Par exemple, il est possible de rouler sur une piste poussiéreuse dans les Pyrénées le matin, de parcourir les montagnes humides et vertes du Pays basque l'après-midi, et de finir la journée les roues dans le sable, sous les pins, le long de la plage des Landes. Si vous préférez le soleil de la Méditerranée, je vous conseille de vous rendre en Camargue et de suivre la piste qui mène à la plage de Beauduc - c'est l'Eldorado des kitesurfers.  

Je n'ai cité que deux régions, mais entre l'Auvergne, la Bretagne, les Alpes et les Vosges, il faudrait deux vies pour parcourir toutes les belles pistes qui nervurent la France ! J'aime toujours camper près de l'eau, car j'adore les activités aquatiques comme le surf, le kite et le paddle


© Gabriel Bascou

Vous aimez les voitures. Vous avez choisi un Defender comme overlander. Pourquoi ? 

Je me définis comme un passionné de voitures. J'aime les voitures symboliques, qui transmettent une histoire. Depuis que je suis enfant, le Defender a toujours évoqué l'aventure pour moi. En tant que photographe, je le trouve inspirant sous tous les angles : Son design brut et intemporel, les rivets et l'absence quasi-totale de plastique lui donnent l'image d'un formidable aventurier... Même son nom évoque la robustesse.

Dans quelles autres voitures vous voyez-vous faire un road trip ?  

J'aime donner des thèmes à mes voyages, raconter des histoires. Je pourrais tout aussi bien suivre une piste entre Turin et Nice sur un itinéraire facile que traverser les capitales européennes dans un élégant break allemand qui allie confort et modernité. Mais, si je devais choisir un nouveau véhicule pour le voyage d'aujourd'hui, je choisirais une Volkswagen T6 4motion rapide et discrète, qui me permet de parcourir de longues distances confortablement et de passer sous les limites de hauteur. 


© Gabriel Bascou

Vous avez des pneus All Terrains et non les pneus agressifs Mud Terrains sur votre Defender. Pourquoi ?  

J'utilise mon Defender de manière très polyvalente. Ayant peu de temps libre, je n'hésite jamais à prendre les routes principales pour atteindre ma destination. Ma conduite tout-terrain se limite pour l'instant à de bons chemins de terre, j'ai donc équipé mon Defender pour qu'il soit confortable et pratique. Les All Terrains sont également beaucoup plus silencieux et consomment moins de carburant.    

Quel est le plus grand défi que vous ayez eu à relever lors d'un voyage par voie terrestre ? 

Je pourrais vous parler de la fois où j'ai perdu mes freins en descendant un col dans les Alpes avec mon camping-car. Ou la fois où la durite du radiateur du Grand Vitara que j'avais loué a craqué alors que je me trouvais au milieu de la jungle au Costa Rica à la tombée de la nuit...  

Dans les deux cas, la chance et les rencontres m'ont permis de m'en sortir sans (gros) problème.


© Gabriel Bascou

Pouvez-vous nous donner un bref aperçu des produits Front Runner sur votre Defender ? 

Par où commencer ? Je pense, comme on dit, qu'une image vaut mille mots. À l'époque où j'ai commencé à acquérir des équipements Front Runner, je possédais une Peugeot 505 Break Dangel. J'avais commandé le Wolf Pack de première génération. C'était en décembre 2020. Peu de temps après, j'ai acquis mon Defender 110, et c'est alors que j'ai pris conscience de l'étendue de la personnalisation qui s'offrait à moi. J'ai rapidement opté pour la galerie de toit Slimline II, qui constitue l'épine dorsale de mon Defender. Sans elle, mon véhicule n'est qu'un grand break.  

À partir de là, j'ai choisi un deuxième Wolf Pack, puis j'ai ajouté le réservoir d'eau Pro 42L, 2 jerricans, un auvent Easy-Out, un support Pro pour planche de surf et planche à voile, un support pour dispositif de récupération pour MAXTRAX ainsi qu'une échelle.   

Plus récemment, j'ai installé des fenêtres latérales gullwing qui me permettent d'accéder plus facilement au coffre. J'y ai installé un système de tiroirs très solide et verrouillable qui me permet d'organiser mon équipement et de ranger mes objets précieux en toute sécurité.  

J'ai également la table de camping en acier inoxydable Pro, une paire de chaises de camping Expander, le set d'ustensiles de camping et divers plats en émail Petromax.  


© Gabriel Bascou

Quelle est la prochaine étape avec le Landy ? 

Outre les micro-aventures du week-end, je prévois de passer par la Corse avant la haute saison. Cette île est un véritable paradis avec ses longs sentiers techniques qui mènent aux plus belles plages que j'ai jamais vues.  


© Gabriel Bascou

Vous photographiez des voitures et des modèles. Avez-vous un conseil pour un overlander sur la façon d'obtenir une image qui résume le mieux son voyage ou son aventure ? 

Pensez à raconter une histoire ! Prenez du recul et replacez votre photo dans son contexte. Votre image doit représenter un lieu et une époque. Lorsque vous le pouvez, essayez d'intégrer un humain dans votre cadre, c'est un sujet qui donnera encore plus de valeur à votre souvenir au fil des années.   

La photographie, c'est comme la cuisine, il faut trois ingrédients principaux : une belle lumière, un beau cadre et un beau sujet. Mais surtout, ne vous mettez pas la pression et amusez-vous !  

Suivant
Prévoir