Chris Burkard est un explorateur, photographe, directeur créatif, conférencier et auteur accompli. Voyageant tout au long de l'année pour parcourir les plus grandes étendues de la Terre, Burkard travaille à capturer des histoires qui inspirent les humains à considérer leur relation avec la nature, tout en favorisant la préservation des lieux sauvages partout.

Il a travaillé sur des campagnes mondiales de premier plan avec des clients Fortune 500, a pris la parole sur la scène TED et a publié une collection croissante de livres. Son dernier documentaire "Under An Artic Sky" suit un groupe de surfeurs qui voyagent dans un coin reculé de l'Islande au milieu de l'hiver pour trouver les vagues parfaites et affronter la pire tempête hivernale depuis des décennies.

Nous nous sommes assis avec Chris pour en savoir plus sur ce qui l'inspire.

 

 

La meilleure chose que vous ayez vue pendant votre aventure ? Oh mec... c'est trop dur. Je suppose que l'intérieur de l'Islande vue du ciel est assez incroyable et j'ai survolé l'Islande tellement de fois qu'elle tient une place spéciale avec moi maintenant. Résumez la philosophie de votre vie en 4 mots. Continuer à faire, c'est tout. À quel organisme de bienfaisance vous identifiez-vous ? Conservation International. Vous partez en voyage sur la route.... quelles sont les 3 personnes que vous amenez avec vous, mortes ou vivantes ? Eric Soderquist, l'un de mes meilleurs amis et avec qui j'ai voyagé lors du road trip où j'ai tourné le California Surf Project. Ansel Adams, car c'était quelqu'un que j'ai admiré pour son travail dans les parcs nationaux, un maître de son art et que j'aurais aimé rencontrer. Probablement ma femme. Qu'est-ce qu'il y a sur votre playlist de road trip ? Neil Young, Shakey Graves, Jose Gonzalez, Bon Iver, the XX. Le endroit par excellence pour visiter où vous n'avez JAMAIS été ? Il y a une chaîne d'îles de la côte russe que je voulais atteindre depuis longtemps. C'est probablement en tête de ma liste en ce moment. Quelle a été votre plus grande surprise lors d'un tournage ? Trop nombreux pour les compter. On ne sait jamais vraiment ce qui va se passer dans une mission. C'est peut-être la fois où j'ai été poursuivi par l'armée russe sur une plage où je n'étais pas censé être. Le moment le plus dangereux de l'exploration ? J'ai passé une nuit en prison lors de mon premier voyage en Russie en 2009. J'étais si frais et novice en voyage que je me sentais invincible. C'était certainement le moment le plus effrayant que j'ai vécu sur la route jusqu'à présent. Nous avons décidé de chercher des vagues le long de la côte de Vladivostok, une partie isolée de la Russie orientale. Nous avons atterri et nous nous sommes rendus à la douane et tous les membres de notre équipage sont passés sans accroc. J'ai été retenu parce que mon visa avait la mauvaise date d'entrée - il disait que j'étais 2 jours en avance - même si nous avions tous envoyé nos papiers ensemble. On m'a interrogé avec un interprète pendant plus de 6 heures, puis on m'a dit que je devais passer une nuit en prison avant d'être déporté en Corée. J'ai été en prison pendant 24 heures, puis j'ai été expulsé vers la Corée avant de pouvoir revenir au pays un jour plus tard. Pendant tout ce temps, j'étais au téléphone avec l'ambassade des États-Unis pour essayer de me sortir de cette situation sans nourriture et sans eau. J'ai eu beaucoup de temps pour réfléchir à ma vie et toute cette expérience m'a certainement rendu reconnaissante pour ma vie confortable en Amérique du Nord. De quoi êtes-vous le plus reconnaissant ? Famille. Bien sûr que oui. Ils ont été le plus grand facteur de motivation dans ma vie, tout en étant la pierre angulaire. Le film est mort ? Non, certainement pas. Personnellement, je ne tourne plus de films pour des missions commerciales, mais il y a encore une énorme communauté de gens qui le font régulièrement. Appareil photo préféré ? Sony A7Riii Un must de la technologie ? Écouteurs antibruit. Avec tout le temps que je passe en avion, c'est un must absolu. Qu'est-ce qui est le plus haut sur votre liste de souhaits Front Runner ? Jerrycan et galerie ! Qu'est-ce qu'un piège quand on transforme une passion en travail ? J'en ai longuement parlé, mais à la fin de la journée, voyager à travers le monde et prendre des images est le rêve, donc tout le bien l'emporte sur le mal. Qui est votre exemple ? Ansel Adams. Quel est ton surnom ? Burky. Honnêtement, on m'a appelé plus que Chris ces 10 dernières années !